SERRURIER

  • OUVERTURE DE PORTE PRIX
  • URGENCE SERRURIER
  • DÉPANNAGE RIDEAUX MÉTALLIQUES ÉLECTRIQUES
  • DÉBLOCAGE VOLETS
  • RÉPARATION DE PORTE VANDALISÉE
Serrurier Roquefort-la-Bédoule

Serrurier FICHET Roquefort-la-Bédoule, Serrurier Laperche , Abus , Vak , Fichet , Securistar

Serrurier Roquefort-la-Bédoule , 13830

04 86 82 08 14
Serrurier Roquefort-la-Bédoule

Quand l'entrepreneur de serrurerie a un bâtiment neuf à ferrer, il est de son intérêt de traiter avec un marchandeur. Cet ouvrier a habituellement sous ses ordres un ou plusieurs ferreurs, suivant l'importance du travail. Le marchandeur est un tâcheron : il est à ses piùces; par conséquent, il est réglé sur le mémoire qui détaille ses ouvrages.

Fausse-clef, n. f. ou Crochet, n. m. Outil en forme de clef, préparé pour ouvrir une porte fermée par accident.

Journée, n. f. Travail de l'ouvrier pendant un jour, dont la durée est fixée, pour le serrurier de Paris, à dix heures; le prix de cette journée. (V. campagne.)

Calotte, n. f. Comble, vitré ou non, de peu d importance et qui a la forme d'une voûte. Par extension, le serrurier donne ce nom aux petites lanternes vitrées, quelle qu'en soit la forme. — La pièce demi-sphérique d'un timbre (à sonner) s'appelle aussi calotte.

Mais l'homme de peine et l'apprenti viennent tous les deux le matin seulement du dimanche. Leur présence est très nécessaire : ils nettoient le sol de l'atelier, passent la brosse sur l'établi et, comme j'aime que mon outillage soit bien tenu, ils donnent un coup de papier d'émeri aux étaux, en graissent les vis, passent en revue les filières, en dégagent les coussinets, mettent tout le petit outillage en ordre aux places qui lui sont affectées. Ils changent l'eau de l'auge de la forge, remplissent les baquets au charbon. Quand tout cela est fait, fourbi et astiqué, net et brillant, je passe l'inspection et si je suis content, ma foi, je fais boire un coup à l'homme et à l'apprenti en leur répétant toujours : L'ordre épargne la perle du temps; la propreté, c'est de l'hygiène, c'est-à-dire de la santé. »

Coin, n. m. Instrument de fer de forme triangulaire, propre à séparer, à diviser les corps. — Le coin est, très sûrement, l'un des premiers outils fabriqués par l'homme. Tous les instruments tranchants et piquants, tels que les haches, ciseaux, burins, couteaux, etc., et même les aiguilles, agissent à la manière des coins, avec des angles plus ou moins aigus, suivant leur destination. — Le serrurier se sert de coins pour le serrage et le bandage des colonnes, îles chaînes, et dans quelques autres cas — Les anciens statuts de la corporation des serruriers nous apprennent qu'il était défendu à ces artisans, sous peine de mort, de fabriquer des coins pouvant servir aux faux-monnayeurs.

Devis Serrurier Roquefort-la-Bédoule

Votre telephone (obligatoire)

OFFCANVAS